Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 06/06/16

Certaines sociétés d'intérim allègent artificiellement leurs charges.-

Des sociétés d'intérim utilisent un accord de branche de 2000 pour minimiser, artificiellement mais légalement, leurs cotisations en profitant au maximum des allègements sur les bas salaires en déposant l'indemnité de fin de mission et l'indemnité compensatrice de congés payés sur un compte épargne temps (CET) non pris en compte dans le calcul des allègements.

Restez informé !

La lettre est mensuelle et gratuite. Recevez un condensé de l'actualité juridique et sociale accompagné d'un dossier thématique sur simple inscription.

Suivez-nous !

Top