Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 18/02/16

Coopération fiscale franco-suisse.-

Le Sénat a examiné le 18 février un avenant à la convention fiscale franco-suisse qui devrait permettre à la France de traquer plus facilement les détenteurs de comptes usant de prête-noms (via des demandes d'information non nominatives).

Restez informé !

La lettre est mensuelle et gratuite. Recevez un condensé de l'actualité juridique et sociale accompagné d'un dossier thématique sur simple inscription.

Suivez-nous !

Top