Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 15/02/21

Hausse disparate du risque de défaut bancaire.-

Alors qu'elles ont en moyenne triplé aux Etats-Unis l'an dernier, les provisions des banques pour risque de défaut ont seulement doublé en Europe. Par ailleurs, les banques ont une façon disparate d'évaluer ce risque : +159% annuels pour Société Générale, +148% pour Deutsche Bank, +115% pour BPCE, +108% pour Crédit Agricole, +102% pour Intesa Sanpaolo, +78% pour BNP-Paribas, +31% pour Santander.

Restez informé !

La lettre est mensuelle et gratuite. Recevez un condensé de l'actualité juridique et sociale accompagné d'un dossier thématique sur simple inscription.

Suivez-nous !

Top